On distingue deux types de vitiligo qui semblent n’avoir en commun que la dépigmentation :

-       Le vitiligo segmentaire : il est unilatéral et strictement localisé à une zone du visage, du tronc ou des membres qui correspond grossièrement à un territoire d’innervation (ou un métamère). Une fois installé, il est peu évolutif, répond mal à la thérapeutique et est exceptionnellement associé à un vitiligo généralisé. c’est la meilleure indication de la greffe mélanocytaire.

-       Le vitiligo généralisé (vitiligo vulgaire) : les taches sont bien souvent bilatérales, plus ou moins symétriques et surviennent au niveau des zones de frictions et de pression continues. Ce type de vitiligo est volontiers extensif au fil des années et peut aboutir à une dépigmentation plus ou moins totale (vitiligo universalis), atteignant tout le tégument.

types de vitiligos

Types de vitiligos

Combien de personnes touchées ?