A-t-on plus de risques de développer un cancer de la peau quand on est porteur de vitiligo ?
Les traitements par phothérapie sont-ils dangereux ?

Pr Kkaled Ezzedine, dermatologue-épidémiologiste au CHU Henri Mondor de Créteil, répond à ces questions.

Interview effectué lors des Journées Dermatologiques de Paris, en décembre 2018, sur le stand de l’Association Française du Vitiligo.