Vitiligo et relations amoureuses

De nombreux échanges intéressants ont eu lieu lors de notre Groupe de Partage et de Soutien sur Facebook le 12 février 2018 sur le thème « Vitiligo et relations amoureuses »
A revoir sur Facebook ici

Voici un résumé qui pourrait vous être utile !

Il est tout à fait normal que les nouvelles rencontres amoureuses et intimes soulèvent des questionnements, des peurs ou des angoisses… et il est aussi normal, plus particulièrement, de redouter le moment où le sujet du vitiligo sera abordé.

Du point de vue de la personne atteinte de vitiligo, il est souhaitable d’aborder le sujet lorsqu'on est prêt à le faire, et si l'occasion se présente. Néanmoins, si la rencontre a lieu en ligne, et si vous vous sentez prêt(e) à aborder le sujet, n’attendez pas la rencontre « dans la vraie vie » pour le faire, afin d’éviter de vous mettre mal à l’aise, vous et votre partenaire, face à un sujet qui pourrait sembler tabou ou renforcer son aspect potentiellement problématique. Il vaut mieux que le sujet soit abordé par vous, directement concerné(e). Vous maîtriserez ainsi mieux la façon dont le sujet est abordé, quand vous vous sentirez prêt(e). Et gardez en tête qu’il est possible que la réaction de l’autre soit bien plus positive que vous l’auriez imaginée !

Une fois le sujet abordé, si la personne en face de vous s'arrête sur cette particularité de façon un peu brutale ou bornée, c'est peut-être qu'elle n’est pas prête à échanger sur le sujet tout de suite… Mais ne vous arrêtez pas sur sa première réaction pour autant ! Prenez du temps pour vous, et donnez-lui du temps aussi, il n’y a aucune urgence à approfondir le sujet du vitiligo… de nombreux autres sujets peuvent être plus intéressants ou importants à aborder en attendant.

Par la suite, il semble important que le sujet soit abordé dans la relation "quotidienne" pour éviter qu'elle soit découverte dans l'intimité ou qu’elle devienne tabou. Dans une première relation intime comme face au vitiligo, faire confiance à l'autre aide beaucoup en général ! Et cela peut passer par plusieurs chemins : oser dire ses rêves, exprimer ses désirs, écouter les désirs, les rêves et les peurs de l'autre... partager ses appréhensions, le plus naturellement possible, sans en faire pour autant un sujet central dans votre relation, ni un secret ou un obstacle à la relation. Votre identité ne peut pas se réduire à votre vitiligo… c'est une de vos particularités, comme la couleur de vos yeux ou la forme de votre visage... Parlez-en, et faites confiance !

Malgré tout, il est parfois difficile de surmonter seul(e) les conséquences psychiques de son vitiligo, et une aide extérieure (même courte ou ponctuelle) peut permettre de dépasser ses obstacles internes pour avancer plus librement. Notre association existe aussi pour ça !

Aurélien Guihéneuf, membre bénévole du CA de l’Association Française du Vitiligo et hypnothérapeute

Au fil de cette année 2020 si particulière, la mobilisation de l'AFV reste entière, et votre soutien est absolument nécessaire. Nous restons actifs et près de vous pour partager des informations, actualités et conseils qui vous concernent : ADHÉREZ pour continuer à soutenir votre cause !