Une maladie auto immune provient d’une hyperactivité du système immunitaire allant contre des substances ou des tissus normalement présents dans l’organisme.

Pour le vitiligo plusieurs thèses s’opposent, à ce jour aucune certitude avec les recherches actuelles ne permettent de valider définitivement cette hypothèse.