L'étude menée par Compare auprès de patients atteints du Vitiligo va permettre d'évaluer l'impact sur la vie du patient d'une maladie comme le vitiligo.
2 axes d'étude :
- évolution du vitiligo
- pénibilité des traitements

Le Professeur Khaled Ezzedine, responsable de la Cohorte Vitiligo nous livre les premiers résultats de l'étude.

« Mon diabète, mon hyper-tension, ne concerne que moi, malheureusement, mon vitiligo concerne tout le monde, puisqu'il se voit ! ! »

Khaled Ezzedine est dermatologue à l'hôpital Henri Mondor à Créteil et responsable scientifique de la cohorte Vitiligo dans Compare.

« Pour aller plus loin dans cette étude, il a besoin de vous ! »

Pour en savoir plus et participer